Suite au dernier conseil d’école du 10 mars 2015, nous, élus de la FCPE, tenons à réagir face aux propos plutôt agressifs tenus au cours de la séance.

Ainsi nous condamnons fermement les menaces proférées envers les enseignants et nous avons été choqués par ces atteintes inacceptables contre les professeurs. Il devenait difficile de trouver un terrain d’entente et de débat devant de tels comportements.

Par ailleurs, nous craignons que l’incident survenu lors de ce conseil puisse entamer la relation entre les représentants de parents et l’équipe éducative, lien essentiel pour qu’un climat de confiance réciproque existe. Celui-ci est naturellement indispensable pour que l’école soit un lieu serein d’échanges pour le bien des enfants. Notre souhait et notre préoccupation sont de revenir à des bases plus constructives.

Nous tenons également à rappeler notre soutien aux enseignants dans leurs tâches quotidiennes et que nous sommes conscients que le risque zéro n’existe pas. Même si un dispositif peut toujours être amélioré, une suite de reproches et d’accusations sans désir de construire ou sans propositions nouvelles ne fait absolument pas avancer les choses.